23 avril 2014

Angkor ... what?

angkor2_11

Bonjour à tous,

Nico a envie de lire son roman ce soir, je prends donc le relais au clavier.

Nous avons passé la journée à la découverte des temples d'Angor en tuk-tuk (le "petit tour"+ Bantei Srei à une grosse trentaine de km).

angkor2_1

Nous avons commencé justement par ce temple, la "citadelle des femmes", mon préféré avec le Bayon.

angkor2_10

angkor2_8

Toujours aussi beau, tout en finesse. Petite déception quand meme : bon dieu, qu'est-ce que a changé en 7 ans ! Lors de notre dernier passage, les tuk-tuk se garaient sur un petit terre-plein à quelques mètres de l'enceinte.

angkor2_7

Aujourd'hui, c'est un "visitors center" flambant neuf qui accueillent les courageux à avoir poussé la balade jusque là, un parking pour une cinquantaine de semi-remorques, des sentiers balisés, ... et surtout des cordages qui limitent la circulation dans le complexe. Ok, je comprends, la conservation avant tout mais c'est quand meme frustrant... 

angkor2_9

Idem au Ta Phrom, en pleine "restauration" par des équipes indiennes.

angkor2_2

angkor2_3

Les majestueux fromagers qui enserrent les pierres de leurs racines tortueuses cotoient les grues et les tailleurs de pierres en train de combler les "trous".

angkor2_17

angkor2_6

Ca perd un peu de son charme mais d'un autre coté si l'homme ne dompte pas un peu la nature, dans dix ans, il n'y a plus de temple tant cette meme nature est envahissante.

angkor2_4

angkor2_18

Pour ceux qui suivent le blog depuis sa création, pas de serpent tombé du ciel cette fois (lors de notre première visite, un énorme reptile émeraude était tombé de son arbre à moins d'un metre de nous).

angkor2_14

angkor2_16

Le tuk-tuk nous a ensuire enmené dans l'enceinte d'Angkor Thom oú nous avons passé beaucoup de temps au Bayon, (mon autre chouchou).

angkor2_27

angkor2_22

Comme la dernière fois, nous avons essayé la fameuse photo trompe l'oeil où il faut embrasser l'une des enigmatiques tetes du souverain divinisé. Objectif atteint avec plus ou moins de succès...

angkor2_24

angkor2_23

angkor2_26

Par contre, Alix est une pro de la photo, elle nous mitraille avec beaucoup de succès. Encore quelque chose qu'elle ne tient pas de moi ;-)

angkor2_5

angkor2_19

On vous passe les commentaires sur les autres édifices, allez jeter un oeil sur le blog de 2008. Belle visite, belles (re)découvertes et grosse chaleur (36 degrés au thermomètre, plus de 40 en température ressentie...

angkor2_13

on vide pas mal de bouteilles d'eau, on élimine et la case piscine en fin de journée est vraiment incontournable).

En sortant d'un temple, nous sommes tombés sur un couple de suisses francophones avec une petite filles de 4 ans que nous avions déjà rencontré hier à Angor Vat. Ils sillonnent l'Europe et l'Asie pendant une année. Petite discussion à la sortie du site, les filles ont joué un peu ensemble; du coup, nous nous sommes donnés rendez-vous en soirée. Petit resto et balade dans les rues animées de Siem Reap pour permettre au filles de jouer un peu, sympathique moment...

angkor2_28

 

 

 

Là, c'est l'heure de se coucher pour etre en forme pour une nouvelle aventure angkorienne demain.

angkor2_20

Désolée pour les photos, Nico n'a plus le courage de les poster ce soir, ca crève de jouer à chasseurs de trésors (je ne vous parle pas d'IndianAlix qui s'est endormie en moins d'une minute !)

Bonne fin de journée à vous tous

Bisous

 

Miss S. et le reste de la tribu endormie

 angkor2_25

Oups, la chaleur nous a fait oublier un truc super important hier : BON ANNIVERSAIRE PARRAIN !

angkor2_12

 angkor2_21

 

 

 

Posté par nick11 à 18:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


22 avril 2014

Première journée à Siem Reap

angkor1_3

On vous avait laissé hier après une longue journée de route, de la Thailande au Cambodge.

angkor1_2

 

Une fois une longue nuit de sommeil bien méritée pour tous, un gros petit déjeuner englouti, il était temps de repartir à l'aventure. 
Nous passons 4 nuits à Siem Reap, inutile de trop se presser tout de même, surtout que l'on a déjà vu une grande partie des temples lors de notre premier séjour (et les vieilles pierres, on aime, mais pas tous pareil, hum).

angkor1_8

Donc, on décide de passer le début de journée en ville, déjà pour au minimum déposer un peu de lessive, 1$ le kg, on va pas se priver... Sur le chemin, Alix est intriguée par de nombreux aquarium géants, plein de petits poissons, et encore plus intriguée de voir que parfois, de gens mettent leurs pieds dans ces grands bocals. Vous l'aurez deviné, ce sont des petits poissons mangeurs de peaux mortes.

angkor1_4

Elle voulait absolument essayer, c'est pas cher (en plus un verre gratuit pendant le "traitement") et comme Sandrine ne veut pas approcher à moins d'un mètre tout ce qui bouge dans l'eau, il a bien fallu se dévouer. Jour de fête pour Alix (c'est tous les jours jour de fête ces temps-ci il me semble)

angkor1_1

Decidément, mes pieds en voient de toutes les couleurs cette semaine... Ca chatouille et ça pince à la fois, mais on finit par s'habituer. On verra quelle maladie étrange on va attraper maintenant...

 

Après quelques moments à la piscine de l'hotel, direction le site d'Angkor, vers 16h30 (on peut acheter les billets pour le lendemain dès 16h45 et visiter quelques heures) en tuk tuk. Objectif du jour, la visite du temple d'Angkor Vat, dire de prendre de l'avance sur le lendemain.

angkor1_12

 

angkor1_13

 

 

Alix a cherché tout le long la princesse qui était sensée se cacher dans ce truc qui ne pouvait qu'être un chateau, il y a même des dragons, des bêtes féroces et des douves à l'entrée, mais pas trouvé.

angkor1_9

Des moines qui voulaient se prendre en photo avec elle, certainement, mais pas de princesse.

angkor1_6

angkor1_17

Une mariée cependant (enfin, on imagine, vu qu'elle était en pleine sénce de shooting avec un homme, et si la demoiselle avait un physique pouvant éventuellement faire penser qu'elle était mannequin, lui beaucoup moins, d'où le probable shooting pré ou post nuptial).
Pas de photo de la madame, désolé pour ceux que cela pouvait intéressé, mais voici d'autres moines en échange.

angkor1_19

En attendant, c'est Alix qui s'est chargée de prendre des photos de nous, elle adore prendre des photos.

angkor1_7

On a pas mal de chance, peu de touristes en cette fin de journée et on a un peu l'impression d'avoir le temple pour nous.

angkor1_20

angkor1_14

angkor1_15

 Nous sommes parmi les tous derniers à quitter l'enceinte du temple, sous les ordres des gardes pressés de rentrer chez eux.

angkor1_10

 

Le soleil s'est couché sur Angkor wat lorsque l'on quitte enfin les lieux.

angkor1_21

On a terminé cette journée par une dernière expérience, le BBQ cambodgien.
Un peu dans le même genre que le bbq lao, une source de chaleur (ici un bec de gaz), recouverte d'un récipient en forme de chapeau. Un bouillon est versé sur le bord et on y fait cuire légume et nouilles alors que l'on dépose la viande sur le dome central, les divers sucs de cuisson se mélangeant au bouillon, délicieux.

angkor1_11

A ce propos, à tous ceux qui s'obstinent à demander des couverts dans les restaurants asiatiques, sachez qu'Alix a appris à ce servir de baguettes, je veux pas vous mettre la pression mais bon... 

angkor1_22

 

Posté par nick11 à 18:36 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

29 octobre 2008

Quelques photos...

Cédant sous la pression, je profite de ma dernière soirée cambodgienne pour vous poster quelques photos supplémentaire de notre voyage.

Vu que certains ont trouvé les photos d'Angkor sinistres, je ne posterai que des gens...

Deux moines au Wat Phu à Champasak

PICT0054

Un jeune rencontré au détour d'un temple à Angkor, il faisait de superbres portraits modiglianesque, à même le sol. Pour l'encourager, il a eu droit à quelques riels.
Peut-être assez pour  acheter quelques feuilles et un crayon; il pourra ainsi vendre ses dessins  aux touristes, se faire connaitre et devenir riche et célèbre, tout ça grâce à moi! Mouais...
PICT0085

Un gamin rencontré quelque part au Laos, une machette à la main.
PICT0034


Quelques photos de la soirée passée à Luang Prabang, avec les bateaux, les bougies et tous ces gens et leur laolao...
Oui, je sais, elles sont sombres mais c'était déjà la nuit aussi.
PICT0011

PICT0014

PICT0019

La directrice de l'école où nous avons pu exercer nos talents d'anglophones.
PICT0017

Une bande de poseurs rencontrés en chemin...
PICT0009

Et voilà, c'est tout pour ce soir, je vais tenter de poster ce message entre deux coupures d'électricité.

Nicolas

21 octobre 2008

30 ans, à Angkor!

Alors, par où commencer?
En commencant par vous remercier pour vos messages tout d'abord, ca me fait vraiment plaisir.

Et ensuite?
Il y a tellement à dire, entre mes impressions sur le Laos déjà quitté, sur notre arrivée à Siem Reap et le choix de notre nouvelle chambre ou directement attaquer Angkor et ses temples, le choix est difficile.

Laissons de coté mes impressions sur le Laos, elles meritent bien un post a part. Ca risque de se resumer à un truc du genre on en est parti trop tôt, mais ça devrait convaincre aussi quelques uns à s'y rendre.,,

Le voyage vers Siem Reap s'est déroulé sans encombre, une petite heure de vol, un ticket à moitié prix gr

6ace à une obscure promotion, un hamburger dans lavion (c'est la première fois que l'on reçoit ça dans notre repas. Deux tranches de pain, un beau morceau de steak haché, des crudités et la sauce à mettre soit meme... pourquoi pas).

L'aeroport de Siem Reap est vraiment superbe, tout de neuf vétu, quel changement après les aeroports laosiens (mais ca va aussi changer là-bas, des travaux sont en cours pour permettre l'aterrisage de 737 à Luang Prabang, ce qui devrait augmenter fortement le nombre de visiteurs, et probablement aussi modifier l'ambiance de la ville, Soit).

Par contre, dès qu'il s'agit de sortir de l'aeroport, c'est autre chose...
Il y à la facon facile, on va au guichet des taxi, on paie min 7$ et on fait le court trajet en taxi ferme.

Et puis, l'autre technique: on prend son sac et on traverse le parking pour essayer de prendre un des tuktuk derrière la grille du parking (ils ne peuvent pas rentrer sur le parking, comme au Laos, chasse gardée des taxis) et profiter du voyage a l'air libre, pas tellement pour le prix (quoi que) mais surtout pour profiter des odeurs et avoir une vue tellement differente que enfermé dans une voiture.
Sur papier, ça à l'air simple, mais dès que les 20 chauffeurs de taxi nous ont apercu quittant l`aeroport, sans eux, ils se sont mis a crier, et il n'a pas fallu une minute pour que deux gardes arrivent en courant et nous arretent tout essoufl's qu'ils étaient, en nous disant qu'il n'y avait que les taxis pour aller en ville; pas grave, il fait beau, je dois marcher un peu après tant d'avion, dit-on, mais ça n'a pas eu l'air de les convaincre. Ils essaient d'en rajouter, en disant que l'on ne pouvait pas sortir, etc...

Finalement, vu qu'on est du genre tétu, souriant, mais tétu, ils nous lachent et on peut enfin prendre notre moto remorque (une mob avec une remorque) bien moins cher et bien plus sympa (il nous a d'ailleurs aidé à passer à travers la grille fermée, hum). On a d'ailleurs gardé le même chauffeur aujourd'hui pour notre premier jour sur Angkor.


Et la chambre (oui, je sais, tout le monde s'en fout, il n'y a qu'Angkor qui vous interesse mais faudra attendre)?

Apres trois arrêts de notre chauffeur qui voulait nous refiler des guesthouses où il avait sa com (nous tétus et souriants, on a pas quitté sa remorque evidemment), on a tenté de retrouver les quelques adresses que j'avais noté, et que bien evidemment personne ne connaissait (des petits bijous tellement bien caché que personne ne sait où ils se trouvent), on a finalement atteri à l'auberge Mont Royal d Angkor.

J'avais deja bien compris que je n'aurai pas ma madame 3 semaines sans piscine et autres spa.
Et vu que notre passage á Siem Reap risque d'être assez consumant en energie, autant se reposer dans un petit nid douillet.
On a negocié le pack complet (vraiment negocié, le prix a baisse de 100$, soit 25 pourcent) pour notre superbe chambre avec balcon, trois nuits (vais tacher de negocier une quatrième, on verra), douche rainfall, wifi à volonteé mais vitesse d'un autre temps, demi pension, piscine, chauffeur pour visiter les temples en voiture (sauf aujourd'hui, on voulait aller en tuktuk) deux soins spa pour madame (normalement un mais je lui offre le mien), le pass pour Angkor de trois jours (déjà 40$ par personne), les transferts, etc... Pour 319$, vu le cours de celui-ci, c'est certes du luxe par rapport à nos depenses précédentes mais bon, pour Siem Reap et au vu de l'hotel (faites une recherche sur google pour l'hotel), on s'en sort pas trop mal (bien sur on aurait pu trouver une guesthouse aà8$, aller 3 jours en velo a Angkor, se passer de spa et de piscine et manger au marché mais je suis certain que Sandrine aurait été moins souriante sur les photos)...

Pour les temples et les photos, faudra probablement repasser un peu plus tard, en esperant que j'arrive a envoyer quelque chose.

Posté par nick11 à 13:46 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,