L'avant voyage, tous les préparatifs, les questionnements et autres délires
18 septembre 2007

J-1 et un tout petit peu de stress!

CA Y EST.... plus que quelques heures et nous partons... J'avoue avoir encore un peu de mal à y croire, on en parle depuis tellement longtemps... Ceci est donc ma dernière pensée envoyée du "Belgistan". Demain, nous survolerons les riches villas de Dubaï et jeudi, nous fêterons nos 4 ans de mariage au "Pays du Sourire". Que demander de plus?

Nous avons enfin un hôtel pour la première nuit à Bangkok (l'hôtel réservé hier nous annonçait ce matin qu'il était complet; petit changement de programme donc...).
Les sacs sont prêts, même si nous n'avons pratiquement rien par rapport aux vacances "grand luxe" précédentes, il me semble que nous sommes déjà trop chargés pour mes petites épaules et mon pauvre cou en piteux état... Wait and see....

Contre toute attente, je suis encore relativement sereine... un peu stressée quand même par l'heure qui tourne et mon éternel besoin de sommeil... mais rien de bien grâve et tout ça, sans prise de calmants... Je n'en reviens pas!

Nico me semble courir un peu dans tous les sens entre les chargements de ses "brols" (MP3, Batteries, appareil photo, téléphone,...). Il a probablement eu le genre de journée qui m'aurait fait paniquer (vu la liste de choses qui lui restait à faire hier soir, ce n'est pas étonnant..., mais voilà ce qui arrive quand on est un "ouvrier de la dernière heure", comme aurait dit ma chère grand-mère...).

Voilà, départ demain de la maison à 5h15 du matin, direction la gare de Bruxelles-Midi. Ensuite, l'itinéraire que vous connaissez maintenant tous grâce à ce blog... Ayez quand même une petite pensée pour moi demain vers 15h30, je serai très certainement moins détendue au décollage qu'au moment où je vous écris.

Je vous fixe déjà rendez-vous pour le prochain postage, sous d'autres latitudes cette fois...

A nous l'aventure !

Miss S.

Posté par Sanpla à 23:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


17 septembre 2007

Plus que 2 dodos!

"Pas question de m'asseoir avant d'avoir réussi à rentrer l'ensemble de mes menus vêtements dans le sac à dos" : ça c'était l'objectif fixé en rentrant ce soir à la maison...

Et bien, pari tenu, je vous livre virtuellement mes impressions du soir, donc c'est que tout est empaqueté dans le joli sac à dos bleu (même que mon amoureux a le même, si si!).

Beaucoup de ne me croiront pas (surtout ceux avec qui nous sommes déjà partis en vacances) mais je n'ai qu'une bonne dizaine de kg (11,5 kg, si mes calculs sont bons) mais faut pas rire, le sac a déjà un poids respectable vide, alors, c'est de la triche!!!!

Pour ceux qui seraient intéressés, je livre ici un de mes secrets ....
J'ai opté pour la technique de l'emballage individuel de chaque type de vêtement dans un sac hermétiquement fermé (sur lequel je me suis assise pour faire le vide d'air. Assez impressionnée du résultat, il faudra que je développe la technique dès notre retour!).
Espérons que ces sacs protégeront notre chargement de la redoutable mousson, je ne supporte pas l'idée de porter des vêtements humides, ça promet!
Nico ne voulait pas entendre parler de ces sacs mais finalement, il a discrètement piqué quelques exemplaires et s'est mis à emballer l'ensemble de sa cargaison.
Juste entre nous.... vous ne pouvez pas vous imaginer quel sentiment de jubilation m'a envahi quand je l'ai vu utiliser mes sacs plastiques. Hier encore, il trouvait ça inutile et surtout ridicule!

Reste à préparer un petit sac pour la cabine et à faire .... tout ce que j'ignorais que Nico avait laissé en suspend et qu'il prévoit pour demain.
AAAAAhhhhhhh, détrompez-vous, je suis très calme! Tellement zen que j'ai bien compris que mon chéri soupçonne une prise cachée de Xanax... Et bien, non... promis, juré, craché, c'est que du calme bien naturel!
A vrai dire, je me surprends moi-même (et mon entourage qui a déjà du supporter pas mal de vacances en avion et qui, du coup, ne me reconnait plus !).

Allez, espérons que la nuit soit aussi sereine,
Faudrait pas faire un cauchemar aujourd'hui, hein!

Rendez-vous demain pour les dernières impressions avant le grand départ ...

Miss S.

Posté par Sanpla à 22:33 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

J-2 Il terribile tabla del excel

Honte à moi, 3 jours sans poster sur votre blog favori (hum...).

Pour me faire pardonner, je vous fais don du tableau excel de notre voyage. Pour pas un balle, gratuit...
De rien, vraiment, ça me fait plaisir (maintenant, si vous insistez, j'accepte les dons, compte paypal sur demande).

Le fichier: Projet_Thailande_2007

Comme vous pouvez le constater, plusieurs options s'offrent à nous, à priori, on opterait pour l'option 3 mais ça reste à confirmer.

Les préparatifs vont bon train: je n'ai pas encore fait mon sac, je n'ai pas encore imprimé les adresses des différents hotels/ghesthouses, je n'ai pas encore rechargé mon GSM/GPS/Ipod/reflex (je vous rassure, c'est pas un tout en un), j'ai essayé de réserver l'hotel à Bangkok mais pas encore de confirmation (en fait, erreur lors du paiement, j'attends confirmation, mais bon, c'est sur atsiat.com, ça semble sérieux), je dois encore passer à la poste, pt-être bien à la banque aussi, tout  ça en une heure maximum demain...

C'est tout juste quoi.
L'avantage, quand on fait tout au dernier moment, c'est que tout va plus vite, et on se pose beaucoup moins de question.

"Ne fais pas aujourd'hui ce que tu peux remettre à demain", disait le sage.

Mouais, Sandrine n'a pas l'air de cet avis, mais bon, moi ça me va très bien.

Sinon, dans la série question idiote, à votre un clavier thailandais, c'est comment? Probablement qwerty, j'espère en tout cas, parce que bon, si c'est écrit comme ça: โปรดรอสักครู่ ça va être plus difficile.

Encore une video?
Allez, pour vous faire plaisir, Badinton, un ami thailandias va vous montrer comment débarasser votre bungalow des serpents qui y paraissent...

Nicolas

Posté par nick11 à 19:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 septembre 2007

Help!

La moitié de la journée est déjà derière moi et je ne suis même pas encore arrivée à la moitié de ma liste "To Do"...
Et comme si je n'étais pas encore assez stressée à courir dans tous les sens, je viens de recevoir un flash d'Euronews annonçant le crash d'un avion ce matin en Thaïlande en raison du mauvais temps. Selon mon mathématicien de mari, ca diminuerait les chances que ça nous arrive. Et bien, ça me fait une belle jambe!!!!!!

Alors, là, je dis STOP!

Des séismes à répétitions en Asie, alerte sur alerte au tsunami, l'identification de nouveaux foyers de grippe aviaire, une météo de merde et maintenant, un accident d'avion...
Que va-t-on encore trouver pour me décourager??????

Allez, je profite d'un rayon de soleil pour sortir imperméabiliser nos sacs à dos,
Tant que je suis occupée, je n'ai pas le temps de m'inquiéter!

Hasta la vista....

Miss S.

Posté par Sanpla à 14:34 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

15 septembre 2007

le temps file....

Et oui, pour une fois, je suis la première à poster...
Mais pas un roman ce matin car j'ai du pain sur la planche!

J'ai l'impression d'avoir une montagne à abattre aujourd'hui : des courses (ne rien oublier car c'est mon dernier passage dans un grand magasin avant le départ, je dois avoir une liste kilométrique), une première ébauche du contenu du sac à dos (arriverai-je à caser l'ensemble de mes indispensables brols dans si peu d'espace?) et surtout, m'appliquer sur le devoir que je dois rendre à Nico avant le départ. Et là, je ne suis pas sortie de l'auberge!

Parce que, voyez-vous, dans notre couple, l'organisée, c'est moi et le roi de l'impro, c'est lui !
Pour ce qui concerne l'organisation de notre toute prochaine escapade, disons que nous avons temporairement inversé les rôles. Nico a passé un temps fou à la préparation de ce voyage (lecture, recherches sur le web, échanges avec des "spécialistes", ...) pour en arriver à l'itinéraire que vous connaissez. Tout a été calculé au km ou au bath près et le tout consigné dans un terrible tableau Excel. Ca m'a scotché!
Nico a fait ca tellement bien, que je me suis contenté de l'aspect logistique et matériel de l'aventure.
Trop facile, me direz-vous !
Et ben non, plein de bonnes attentions pour sa petite femme, mon chéri a voulu m'impliquer un peu plus en me confiant un "devoir " : la préparation de notre mini-séjour à Bangkok.
Hum Hum.... J'suis un peu gênée mais, on part dans 4 jours, et je n'ai encore rien fait! Enfin, j'ai beaucoup lu, recherché l'hôtel de rêve pour fêter notre 4ème anniversaire de mariage (c'est jeudi !), imprimé 15 plans différents de la ville, appris par coeur le nom des quartiers et des stations de skytrain... mais chacune de mes idées restent dans le domaine de l'"hypothétiquement probable" et surtout rien n'a été consigné sur papier...
Espérons que mon amoureux ne lisent pas ces lignes avant que j'ai eu le temps de réparer cet "oubli" si non, ca va criser!

Sur ce, je vous laisse car j'ai du boulot...

Miss S

Posté par Sanpla à 11:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


13 septembre 2007

6 - 5 - 3 !

Ca va en surprendre plus d'un mais une fois n'est pas coutume,
Aujourd'hui, je pense "en chiffres".

6, 5, 3 ... Voilà mon tiercé gagnant!

Et oui, 6 dodos, 5 journées et 3 jours de travail nous séparent de l'instant fatidique où nous grimperons dans l'ICE en gare de Bruxelles-Midi, direction la « Ville des anges, grande ville, résidence du Bouddha d'émeraude, ville imprenable du dieu Indra, grande capitale du monde ciselée de neuf pierres précieuses, ville heureuse, généreuse dans l'énorme Palais Royal pareil à la demeure céleste, règne du dieu réincarné, ville dédiée à Indra et construite par Vishnukarnbelles. »
Enfin, pour faire plus court : Bangkok (dont le nom est repris dans le Guinness, comme le plus long du monde pour désigner un lieu...Et là, vous me direz merci quand vous gagnerez un camembert bleu sur une question Géo au Trivial Pursuit, si si!).

Bon OK, avant de siroter un whisky de riz en regardant le soleil se coucher sur la Chao Praya River, on a le temps mais quand même... "Un pied dans le train et l'on se sent déjà bien loin", hein (NDLR pour les non-initiés : c'est le slogan de la SNCB pour les excursions estivales)!

Il y a juste un truc qui me chagrine...c'est la météo...
Depuis plus d'un mois, je consulte chaque jour, tous les sites possibles pour connaître les prévisions thaïlandaises...
Et ben là mes amis, je désespère...
Au programme : "orages intermittents", "orages épars", parfois j'ai quand même droit à un commentaire plus recherché, du style "belles éclaircies mais fortes averses".... Peu de variante donc et surtout, les termes employés ne sont pas ceux qui motivent la touriste en quête de luminosité que je suis.
Notez quand même qu'avec un temps qui varie si peu, Monsieur Météo Thaï a peu de chance de faire une prévision erronée! Restons positive!

Allez, ce n'est pas quelques gouttes qui arriveront à me saper le moral!
Et puis, l(e)a mousson, c'est un mot que j'aime...(enfin, quand c'est Paul Prédault qui l'a fait "en sélectionnant le meilleur du canard". Je suis très pub ce soir mais OK, je concède, elle est nulle celle-là, je suis fatiguée...)

Ma pensée du jour se terminera donc sur ces considérations météorologiques,
A la prochaine,

Miss S.

Posté par Sanpla à 21:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

J-6 Genèse, chapitre 3, verset 19

On ne peut que s'étonner et se réjouir de l'effort que Sandrine fait sur elle-même. Quel self-control!
Ma chère et tendre qui ne pouvait envisager il y a à peine quatre ans remettre un jour les pieds dans un avion (tout ça à cause d'une sombre histoire de sièges mal attachés dans un avion de la turkish airlines, allez comprendre) s'apprette sereinement (du moins en apparence; en tout cas, elle dort encore la nuit) à affronter ce vol.

Et quel vol! Cette fois, on n'a pas négligé.
Jugez plutôt:

De Francfort (ben oui, les billets 40% moins chers motivent assez bien à passer la frontière) à Dubai (promis, je vais tout faire pour vous fournir une photo de palm island, si on survole cette zone).
6h10 de vol quand même

4 heures de pause pour se remettre

Dubai à Bangkok.
Que 5h20 cette fois.

Au total, 11h30 de vol et 6 fuseaux horaires traversés. Ca commence à faire.

Pour faciliter notre vol, nous avons opté pour la compagnie Emirates qui semble proposer tout le confort nécessaire, foultitudes de repas et boissons, sièges confortables, écran LCD perso avec choix de video, de jeux vidéo et autres séries diverses etc...

Jugez plutôt:

J'aurais peut-être choisi une autre bande son. Il y a plus gai quand même.

Mais bon, voyons le bon coté des choses, au moins, ça m'a permis de trouver le titre d'aujourd'hui.
A vos bibles...

Nicolas

Posté par nick11 à 19:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 septembre 2007

7 X "bonne nuit !"

Me voilà pour ce qui est devenu le traditionnel "postage" du soir....

Je peux enfin m'asseoir et souffler un peu. Pas mécontente que la journée soit finie. Ca ne devait pas être un bon jour!

6h35, le réveil sonne pour la quatrième fois, ma journée commence "à la bourre". Jusque-là rien d'exceptionnel, à force d'entraînement, je vais devenir la championne du monde du passage éclair sous la douche, du brossage de dents le plus efficace en un temps minimal et du triple saut pour enfiler la tenue du jour!
Course-poursuite hollywoodienne ensuite jusqu'à la gare (flûte, pas prévu le brouillard!) mais comme chaque matin, ma bonne étoile veille sur moi car j'arrive sur le quai et ce, même avant le train (ça c'est moins courant, d'habitude, c'est lui qui arrive avant moi!).

A peine assise, ouverture du journal à la page "Horoscope" et là, je me dis que ce ne sera pas un jour faste : "journée de merde pour les Gémeaux". Bouhhh, j'y crois pas mais quand c'est négatif, ça me sape le moral ces conneries!

Matinée relativement calme (ouf, l'horoscope s'est trompé!) mais à partir de midi, une déferlante d'ennuis me tombe dessus...
D'abord, une belle grosse crampe contractée en plein effort physique (et oui, ça m'arrive, entre 12H30 et 13H30, je "sporte"), un pull maculé de douteuses tâches brunâtres (la canette de Coca, maladroitement guidée par ma deuxième main gauche, a râté l'entrée de ma bouche) et le pantalon en version "taille très basse" puisque son unique bouton a décidé de se faire la belle sans me prévenir....

Jusque-là, que du matériel, me direz-vous...
Mais le pire, c'est que mon entourage a dû se donner le mot pour essayer de me foutre la trouille : "Tu pars où ça? Oh, non, j'irai jamais là, c'est trop dangereux", "QUOI, tu ne pars pas en voyage organisé?", "J'espère que vous avez un peu préparé votre séjour parce que ça s'improvise pas ce genre de vacances!", "t'as pensé à prévenir le Ministère des Affaires étrangères. Non, sans blague, on ne sait jamais!", ...

Non, mais c'est quoi ce délire!
On nous prend pour des "bleus" ou quoi...
Bien sûr qu'on a préparé ce voyage;
Non, on n'ira pas dans les provinces à risque;
Oui, on a fait des vaccins;
Non, on ne cueillera pas de pavots pour se faire des infusions,
et on ne part pas seuls puisque vous nous accompagnez via ce blog,

Alors, avis à tous ceux qui essaieraient encore de me faire paniquer : gardez précieusement votre énergie car pour vous, les vacances c'est dans très très longtemps! Bande de jaloux! Non mais...!

Euh... juste pour finir... en ouvrant mon portable, j'avais un flash d'Euronews signalant un séisme en Indonésie, ressenti jusque... en Thaïlande, gloups!
Foutu horoscope!
Je ferais mieux d'aller me coucher, là au moins...

Miss S.

Posté par Sanpla à 22:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

J-7 Tsunami et autres joyeusetés

Ca ne rate pas, dès que je parle de notre projet de voyage, une fois sur deux, la même question:
"Et tu n'as pas peur du Tsunami"?

Ben non.
Tout d'abord, 2/3 de notre voyage se déroule bien loin des cotes et on ne va pas sur la mer d'Andaman, là où ce sinistre s'est malheureusement produit.

Et quand bien même, la probabilité que cela se reproduise est particulièrement faible; à mon avis, plus faible que celle d'avoir un accident de train, d'avion, de voiture, que sais-je encore.

Cependant, pour ceux qui s'en feraient malgré tout, je vais être bon prince, on va faire un peu de thérapie comportementale. Profitez-en, aujourd'hui c'est gratuit, moins cher que pas cher.

Passez votre combinaison, oui... voilà... comme ça. Bien.
Maintenant, mettez les écouteurs et choisissez votre musique de sauvage favorite. Parfait, commencez à avancer dans l'eau.
Oui, très bien, n'ayez pas peur, les bras de chaque coté de la planche, oui, oui, en cadence.
Continuez, c'est par là...

Ca y est? Vous y êtes?

C'est parti

Maintenant que vous êtes bien en jambe, passons aux choses sérieuses:

Des malades, je vous dis...

Nicolas

Posté par nick11 à 20:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 septembre 2007

Plus que 8 dodos, oups!

Encore raté, je suis à nouveau la seconde à poster ce soir...
Pas étonnant, ma fin d'après-midi s'est subitement transformée en Grand Prix de Francorchamps! Parce que depuis 17h30, je cours, je cours, je cours...
Un train en retard et toute ma vie est désorganisée...

Et dans ce train qui n'avance pas, votre esprit a le temps de travailler, croyez-moi!
Je vous livre donc en vrac le contenu de mes divagations de navetteuse désemparée :

Un train en retard, ça me fait rager en Belgique... pourtant, ça risque d'arriver souvent lors de nos nombreux trajets en Thaïlande...
Ici, je suis (relativement) bien assise, j'ai de la lecture, un MP3 chargé et suffisamment de calme pour me reposer... mais là-bas...

J'ai subitement comme un vilain doute qui me traverse l'esprit... Et là, je ne contrôle plus mes pensées. Ai-je déjà imaginé le confort des trains thaïs. J'ai soudain la certitude de n'avoir comme seule lecture que mon Lonely qui est tout défraîchi tellement on la déjà étudié (le temps m'a cruellement fait défaut pour me permettre d'apprendre la lecture du thaï; c'est une blague hein!), un MP3 complètement déchargé faute d'avoir trouvé une prise de courant et pour le calme, je ne me fais pas plus d'illusions, un train thaï doit être aussi paisible qu'un premier jour de soldes à la Rue Neuve!

Gloups, je nage en plein délire! Noooon, pas de ça!!!

Et puis là, coupée dans mon élan de divagations par Madame l'Accompagnatrice de Train qui réclame d'un ton agacé mon titre de transport (je n'ai probablement pas entendu la fois où elle me l'a demandé d'un ton charmant), je reviens sur terre et je me dis que je suis bien stupide de me mettre de pareilles idées en tête.

Les vacances, c'est dans 8 dodos et ca va être super chouette, même avec des trains en retard, des journaux dignes d'un déchiffrage à la Champollion et des gamins qui gueulent tout le trajet!

Finalement, moi, je dis : "Merci la SNCB!"
Sans toi, je ne me serais pas rendue compte de la chance que j'ai !

Miss S

Posté par Sanpla à 22:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]