29 avril 2012

Les derniers jours en photo

Je ne vais pas faire semblant d'être hyper occupé, je vais donc essayer de résumer les derniers jours en quelques photos.

 

Tout d'abord, le trajet entre Gangtok et Pelling n'a pas été aussi simple que Sandrine a voulu le faire croire.
Comme déjà dit, les cotes ici sont plutôt conséquentes, au point que notre chauffeur a été dans l'obligation de stopper pour arroser son moteur de l'eau d'une rivière, dire de le refroidir.

 

DSC03974

 On a profié de cet arrêt imprévu pour constater que son pneu arrière droit était crevé, j'ai 'air de rien faire, mais je l'ai plutôt bien aidé, changer une roue, je sais largement.

Petite note sur les pneus ici, non seulement 95% n'auraient aucune chance de passer le CT chez nous, mais, ne plus, il me semble qu'ils font du recyclage, en collant sur un vieux pneu usé une nouvelle bande de roulement.

Vu qu'on dépasse difficilement les 60kmh ici, j'imagine qu'ils n'ont pas les mêmes exigences que nous...

DSC03978

 

Arrivé à Pelling, on a enfin une vue correcte sur les montagnes, en tout cas quelque chose que l'on peut montrer en photo.

DSC03982

 

Deux choses seront restées constantes sur ce voyage: l'attraction incroyable que l'on a sur les animaux domestiques (chien, chat...) qui nous ont souvent suivi sur plusieurs km.

DSC03988

 Et l'attracticité d'Alix, souvent prise en photo plusiseurs dizaines de fois par jour.

Elle aime assez bien ça, mais parfois, c'est un peu pénible (on dit oui une fois, on se retrouve à devoir poser pour 15 personnes.

DSC03991

A Pelling, nous avons visité le monastère Pemayangste, là où Sandrine a donné des cours d'origami (enfin, juste comment fabriquer un bateau). 

 

DSC04002

 

DSC04005

 

DSC04009

 

Le monastère est superbe, très calme. Comme toujours, je suis surpris du peu de surveillance, de nombreuses statues et autres sont laissées à portée de main, confiance...

DSC04018

 

 

 

DSC04017

DSC04022

 

DSC04032

 

Toujours de belles fleurs, partout.

Nous serons parmi les seuls touristes, à l'exception notable d'une délégation du Nagaland (dans les états du Nord est) qui après avoir pris les traditionelles photos d'Alix, nous a laissé une grosse brochure sur leur belle région et s'en est allée.

DSC04033

 

De là, une vingtaine de minutes de marche nous amènent à Rabdentse, les ruines de l'ancienne capitale du Sikkim.
Tout le long de la montée (et oui, encore) vers le sommet, des panneaux nous encouragent à poursuivre nos efforts. 

DSC04049 

 La vue y est superbe, comme d'habitude.

DSC04056

 

Partout de sympathiques enfants croisés en chemin.

DSC04066

 

DSC04074

 

Le lendemain, on reprendra la route pour le petit village de Yuksom, à une petite quarantaine de km de Pelling.
En chemin, quelques arrêts pour profiter des rivières et autres cascades. 

DSC04088

 

Aussi, nous passerons quelques heures au lac sacré de Kecheopalri.

DSC04104

 

DSC04113

 

DSC04125

 De la rive, on a pris un peu de hauteur pour avoir une vue d'ensemble.

DSC04129

 Enfin, quand je dis un peu...

DSC04134

 

Ah oui, pour une obscure raison, Alix ne veut plus quitter son superbe chapeau (je n'y suis pour rien, elle l'a reçu dans une fabrique de thé).

DSC04138

 

DSC04143

 

 Encore un peu de route, quelques cascades et on arrive enfin à Yuksom.

DSC04164

 

DSC04178

 

DSC04183

 

Difficile d'aller plus loin avec la voiture, va falloir changer de moyen de transport.

DSC04196

Yuksom est encore plus paisible, pas de vue directe sur les hauts sommets, donc beaucoup moins de touristes indiens. 

DSC04202

 

DSC04206

 

On s'arrête quelques instants au bord du lac avec Alix pour faire une tour en pierre, on est pas peur fier d'avoir fait une des plus belles de la rive; l'équilibre à 'air instable, mais bon, confiance...

 DSC04210

 

 DSC04211

 

Quand je vous dis qu'Alix charme tous les animaux du coin.

DSC04214

 

DSC04223

 

DSC04232

 

Elle, elle a essayé de charmer Alix, mais ça ne l'a fait que moyen, pour une étrange raison, mini miss avait un peu peur... 

DSC04237

 

Encore une école où Alix s'intègre plutôt rapidement.

DSC04246

 

DSC04250

 

Et voilà.

Posté par nick11 à 05:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


28 avril 2012

Kolkata

Apres une bonne nuit dans un lit mouelleux, au milieu d une foret de coussins, nous avons investi l incroyable buffet du petit dej.
Si on veut tout gouter, on en a jusqu'au souper !

La, on se prépare pour une ballade en ville (on est juste à cote du Victoria Memorial, ce serait dommage de le louper). Apres, je pense qu'on retournera à la piscine, Alix ne parle que de ca !

En tout cas, si vous passez dans le coin, ne loupez pas cet hotel (Taj Bengal). Le service est incroyable. Tout le monde est aux petits soins pour nous. Alix a déjà recu une montagne de cadeaux - chocolats, bijoux Raiponce qu'elle ne quitte plus, nounours, ... Hier, ils nous ont apporté une bouteille de vin blanc et des amuses bouches pour qu'on ne doivent pas quitter la chambre, des petits gateaux avec l ínscription ALIX en chocolat nous attendaient au retour du souper, des pralines supplémentaires livrées 3 fois par jour pour remplacer celles que la Miss dévore, ... c est scandaleux ! Aux repas, c ést une cohorte de personnel qui s'agite autour de nous (surtout d'Alix en fait, avec des crayons de couleurs, des dessins, des couverts spéciaux, de l'eau tempérée parce quún enfant ne doit pas boire d'eau froide hein ....)

Ben voilà, il me faudrait 10 pages pour vous décrire les gentilles attentions dont nous sommes couverts depuis notre arrivée ici (le trajet en Jaguar avec un fond de musique classique, des rafraichissements et un peu de lecture n'était pas mal non plus). C est sur, on est bien au pays des Maradjah !

Bon samedi á tous et á ce soir,
Bisous de nous trois en grande forme !

Miss S.

Posté par nick11 à 07:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

27 avril 2012

Le coût de la vie

Notre séjour au Taj Bengal me fait penser qu'il pourrait être intéressant de développer l'aspect financier d'un voyage au Sikkim. Le cout de la vie ici est au final moins cher que dans lereste de l'Asie il me semble.

 

Alors, dans le désordre:

1000INR = 15 euro, à la louche

Vol BXL-Delhi, Kolkata-BXL, avec KLM: 367 euro A/R

Une nuit dans un hotel demi pension, entre 2200 et 3000 INR (28 à 45euro), vous pouvez probablement diviser par trois si vos standards sont différents (ici, ce sont des hotels de cahrme on peut dire)

Transfert en voiture privatisée: compter 500 inr (7.5 euro) l'heure de route

Repas: riz 40INR, plat poulet 100INR, quasi rien au dessus de 150INR

Boisson: soft 20INR, 650ml de bière (y a pas plus petit), 100 INR (tarif resto), 180ml de rhum ou de scotch pour l'apéro 90INR (bien entendu à ce prix, je conseille le mix avec le coca)

Visite de temple et autres sites: 10 à 20INR. 

 

Comme vous pouvez le constater, le cout de la vie ici est très bas, et je ne vous parle pas des savons à 3inr ou des paquets de chips à 10.

On peut donc envisager notre passage à Kolkata de deux façons: horriblement expensive en regard du coût moyen ou encore bien mérité au vu des efforts ces 15 derniers jours.


En parlant d'effort, on est plutôt en forme, je suis assez surpris d'ailleurs de ma capacité à escalader les montagnes avec Alix sur le dos ces derniers jours; à mon avis, le séjour à 2200m a du nous faire l'effet d'une cure d'EPO

 

 

Posté par nick11 à 14:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Taj Bengal

Depuis quelques heures, on a changé de monde.

Si vous nous suivez régulièrement, vous connaissez notre habitude de terminer par un bel hotel, où l'on dépose une dernière fois nos sacs crasseux, dire de se refaire une santé et être présentable pour le retour.

En général, on est pas déçu; bien je peux vous dire que cette fois c'est le top!

 

Nous avons donc quitté Yuksom ce matin peu après 6 heure, notre jeep étant sensée nous déposer à l'aéroport après un petit détour par une ville voisine pour aller chercher nos billets d'avion (on ne les avait pas encore).

Jeep de qualité, route pas trop mauvaise, Sandrine devant (motion sickness), moi derrière avec Alix.
La miss est relativement calme et "dort" la tête sur mes genoux.

A près une heure trente de virages divers, son estomac a malheureusement décidé d'expulser le bibi du matin, sur mes genoux donc. Vu que c'était pas ma voiture, j'ai pris sur moi et ai serré les jambes dire que rien ( ou presque ne tombe à terre).

Le lait vomi sent très étrangement comme le probolone piquant, à mon avis, je n'aprécierais plus ce fromage de la même façon.

Soit, on s'arrête, une dame en bord de route me donne son tuyau d'arrosage, je nettoie tant que faire ce peut mon pantalon et on repart.

Mention spéciale au pantalon de chez Decathlon, rayon pecheur et pas trek, j'insiste, c'est pas le même, qui doit être fabriqué dans un tissu développé par la NASA. Pas moyen de faire une tache dessus, je l'ai déjà pas mal porté, Ali a vomi dessus, et pourtant il a l'air toujours aussi propre, et même pas chiffoné; je conseille.

 

Donc, on arrive enfin à l'aéroport, vers 12h30 (compter 6h pour Yuksom Bagdogra, et encore, la route principale était fermée suiteà un petit glissement de terrain, obligé de prendre un détour).

Le vol pour Kolkota dure 1h, rien à redire, cést à partir de là que ça devient sympa.

 

Ayant choisi une chambre Taj Club (promo pour le WE), on avait droit à un transfert gratuit de l'aéroport à l'hotel.

Un brâve homme à la jolie cravatte nous attend donc avec une belle pancarte à mon nom, et nous dirige vers notre "taxi".

La jaguar de monsieur est avancée; le chauffeur, gants blancs et casquette nous installe à bord (la même que papa mais cuir taupe et frigo à l'arrière).

Et ben y a pas à dire, les routes en Inde à l'arrière d'une mahindra et dans une jag' c'est pas la même chose, beaucoup moins désagréable, vous en conviendrez (en tout cas, Sandrine a apprécié).

Accueil royal à l'hotel, pas d'écharpe tibétaine ici mais un collier de fleur (oui, je sais ça fait cliché), check dans notre superbe chambre, pralines, jus de mangue fraichement pressée, plein de cadeaux pour Alix (un énorme nounours, un set de soins, des pralines en plus, etc, etc), des gens aux petits soins, ...

On est bein quoi.

 

Ah oui, l'hotel c'est le taj bengal, légèrement plus cher que les précédents, mais la différence est là.

Alix et Sandrine ne veulent pas quitter la piscine. Pourtant, il va bientôt falloir penser au souper, je commence à avoir faim moi.

 

Vu la qualité du wifi et le moelleux des sièges ici, je vais essayer de compléter les posts des jours précédents.

A tout de suite.

Posté par nick11 à 14:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

26 avril 2012

Yuksom

Bien le bonjour!

 

Un petit mot rapide Yuksom ou nous allons passer deux nuits (on est arrive hier).

Pas d' internet dans l'hotel, on a trouve un pseudo cybercafe; pas cher, je comprends pourquoi: coupure d' electricites nombreuses, et le proprio qui vient en courant me dire qu il me reste 3 minutes sur la batterie, et vitesse digne de 1996 (si si, je me souviens bien de notre modem 28k, tiduuu tiduuu tiiiiiiiiii -sons datant d' un temps que la plupart n' ont pas connu sur internet).

 

Soit, tous les trois en forme, hotel tres bien, region oujours aussi belle et de plus en plus fleurie.

Seul soucis, on avait prevu de rentrer sur Calcutta ce vendredi pour profiter d' un hotel au top (comme d' hab, apres 15j dans la nature, un peu de luxe avant de rentrer, c'est pas de refus).

Sauf qu' en voulant reserver notre vol de retour (bagdogra pour Calcutta) tous les avions etaient full, oups.
Heureusement le proprio de l' hotel connait un agent qui a pu nous trouver 3 billets je ne sais comment. Ouf...

Donc, demain, lever super tot (c'est le probleme quand on ne pense pas a faire demi tour vers l' aeroport assez tot), on quitte yuksom pour bagdogra (pas plus de 5 a 6 h de route ils ont dit) et on check dans notre hotel de luxe, sac sur le dos et basket poussiereuses aux pieds ;-)
Comme a chaque fin de voyage quoi.

 

Sur ce, je vous laisse avant que ca coupe.

 

Posté par nick11 à 10:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


22 avril 2012

Gangtok et Rumtek

Bien le bonsoir.

C'est encore moi, Sandrine ayant déjà sombré dans les bras de Morphée; c'est pourtant pas comme si on ne dormait pas assez, mais bon, on va mettre ça sur le manque de condition physique, hum.

Alors, pour ce deuxième jour à Gangtok, de nouveau un programme bien rempli: lever pour être au petit dej vers 9h10, le temps de discuter avec les autres clients (en fait toujours le même couple, des américains de Floride, qui sont ici depuis notre arrivée et restent une bonne quinzaine de jour. Une histoire compliquée: dans la (fin de la) cinquantaine, ils ont adopté en 2009 (?) un jeune bouthanais rencontré lors d'un voyage au Bouthan où ils faisaient du volontariat), il est presque 11h quand on quitte l'hotel (Alix joue avec deux jeunes filles 10 et 6 ans qui sont relativement inquiète de son énergie).

 

L'histoire de ce couple est assez longue, donc, je mets quelques photos pour agrémenter...

 

DSC03904

 

Ému par ce petit bout d'homme (son père mort, rejeté par sa mère pour je ne sais plus quelle raison, élevé quelques mois par sa grand mère qui a fini par l'abandonner dans un monastère...), ils ont décidé de l'adopter.

Au lieu de le ramener aux USA, ils l'ont inscrit dans une école privée ici pas loin de Gangtok, premièrement car le petit apprécie la vie "monastique"(les guillemets ont toute leur importance) et surtout car ils présentaient qu'arracher ce jeune garçon à ses montagnes pour le catapulter en Floride aurait rapidement posé pas ma lde soucis.

Sandrine a un peu été choquée au début "ça vaut bien la peine de l'adopter si c'est pour le laisser ici" mais au final, il semble évoluer très bien (en 2 ans, il a fait d'énormes progrès). Sauf son genou, il a un Osgood Shlater (la tête de la dame quand j'ai posé mon diagnostic après sa description en 3 mots ;-)  le petit grandit un peu trop vite. Et vu qu'il est pas du genre à rester sans bouger, ça promet...
De toutes façons, ne pas faire d'effort ici, à moins d'avoir une chaise à porteur... 

DSC03909

Pendant ses vacances (en hiver, parce que bon, fait trop froid, l'école est fermée) ils parcourent le monde, le reste du temps, ils essaient de venir le plus souvent possible, sinon restent en contact via le net. C'est assez étonnant comment ils peuvent s'adapter à la vie moderne à cet âge; sur une photo il est en petit moine sans électricité ni eau courante, quelques semaines plus tard, on le voit sur le bord d'une piscine à Bangkok, allongé sur son transat, un ipad à la main.

Pour le moment, ils s'attellent à trier la bibliothèque de l'école (ils ont 1200 livres non triés qu'ils doivent classer par degré, genre 4-6 ans, 6-8, 10-12, etc...). Ils doivent rechercher chaque titre sur le net et trouver pour quelle année ils conviennent. Travail de titan, mais ils y mettent tout leur coeur.

Je pense que quand il aura fini son cursus ici (à 12 ans?), ils vont le ramener aux USA (l'école où il se trouve est anglophone). Ça peut se discuter, mais ce passage progressif sur quelques années est probableent une bonne chose, on évite de le déraciner et lui laisse le temps de s'adapter

Des gens très intéressants en tout cas.

DSC03906

 

Bon, soit, et nous dans tout ça. Désolé d'être si long, mais j'ai du temps à tuer, mes beoins en sommeil sont légèrement inférieurs à ceux de mes deux marmottes ;-)

Nous avons pris aujourd'hui un taxi pour rejoindre Rumtek, à un jet de javelot de notre hotel, de l'autre coté de la vallée, autrement dit à 24km de route ou encore 50 minute de voiture.


Il s'agit du plus grand monastère de l'Himalaya oriental (Sikkim, Bouthan, Assam et Arunashal Pradesh).

DSC03907


C'est bien un militaire qui garde l'entrée.
Ça parait étrange, mais une controverse court depuis près d'une dizaine d'année au sujet du 17ème Karmapa (Le Karmapa (en sanskrit « la manifestation de l'activité de tous les Bouddhas ») est le titre du chef de l'école Karma Kagyu du Tibet, et l'une des quatre écoles majeures du bouddhisme tibétain. Merci wikipedia).

Le 16ème est mort en 1981, les moines se sont donc mis en recherche du successeur. Et ils n'ont pas réussi à se mettre d'accord. http://fr.wikipedia.org/wiki/Controverse_Karmapa

DSC03908

Une histoire d'interprétation d'un poème sensé permettre l'identification du karmapa. Enfin soit, c'est compliqué, les partisans d'un parti ont chassé du monastère ceux de l'autre, il y a eu plusieurs echauffourées, ce qui fait que maintenant l'armée veille au grain. 

DSC03916

 

Le monastère est très beau, très calme, loin de l'agitation.

DSC03920

 

Pas beaucoup d'activité, mais nous sommes dimanche.

DSC03925

 

 

DSC03927

 

DSC03933

 

 

DSC03940

 

Comme toujours, de splendides panoramas, et une végétation assez fleurie. C'est superbe. 

 

DSC03944

 

DSC03947

 

 

De retour sur Gangtok, on fait un détour au Chorten de Do Drul, puis à l'institut de thibétologie Namgyal, sorte de musée sur le Tibet avec de nombreuses statues, icones, thangkha et tapisseries. Outer le musée, c'est surtout un centre d'étude des traditions du Tibet.

DSC03961

 

DSC03962

 

DSC03965

 

DSC03971

 

DSC03970

 

Notre séjour sur Gangtok se termine, demain nous reprenons la route pour l'ouest du Sikkim.

On avait prévu d'aller à Pelling, mais n'ayant pas de 'reservation ni même d'idée sur l'endroit où loger, le proprietaire de notre guesthouse nous a conseillé un logement dans un village voisin de Pelling, Chumbung, qui serait beaucoup plus calme (comprendre moins de trafic) tout en offrant une vue imprenable sur le Kangchenjunga (3ème plus haut pic du monde, 8586m).

Aucune idée si on aura un accès internet par contre, ne vous étonnez pas trop si vous ne recevez pas de nouvelles demain. Au pire, dans 48 vire 72h, hum...

Chumbung n'est pas trop loin, un peu moins de 120km.
Entre 4 et 5h de route quoi, si tout va bien.


A plus tard... 


Posté par nick11 à 17:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

20 avril 2012

En transit

Ce matin, nous avons quitté Darjeeling pour Gangtok, capitale du Sikkim.

On avait négocié la veille une jeep pour nous conduire; pas trop mal négocié, 2000 roupies, sachant que la même jeep coute 180/personne en shared (le chauffeur et 10 à 12 passagers, ça commence à faire beaucoup dans une Mahindra).

On avait prévu de partir vers 10h, mais le chauffeur a postposé pour cause d'embouteillage important, durant la nuit plusieurs magasins ont pris feu non loin de l'hotel, ça a fait pas mal d'agitation et de traffic.

Vers 11h20, on prend place dans notre nouveau carosse, pour normalement 4h de route (pour seulement moins de 100km).

 

Denombreux travaux sont en cours rendant le parcours encore plus difficile. Il semble que les dégats causé par le gros tremblement de terre de l'année passée ne soient pas encore tout à fait effacé.

DSC03803

 

 Sur la route, on traverse de nombreux villages, et entre trois nids de poule, de somptueux panoramas s'offrent à nous.
De temps en temps, on traverse un épais banc de brouillard qui semble indéfiniment occuper une certaine altitude (j'ai une video que je posterai si l'occasion se présente, c'est impressionnant, mais croyez pas que les gens vont allumer leurs phares pour autant)... 

 

DSC03805

 

Un petit arrêt en bord de route. 

DSC03809 

 Alix en profite pour manger un morceau d'orange (aux les esprits mal tournés qui trouvent que son quartier d'orange ressemble étrangement à un chipito, je réponderai que les chipitos de par ici n'ont pas tout à fait le même gout que par chez nous, beaucoup plus relevé; par contre, ils ont conservé l'ancienne recette, celle qui rend les doigts oranges). 

DSC03810

 

DSC03818

 

 Enfin, on se rapproche de la frontière entre le bengal occidental et le sikkim, il n'y a plus qu'à redescendre jusqu'à la rivière, la traverser et remonter tout ce que l'on vient de péniblement descendre (le frein moteur est loin d'être suffisant pour nosu ralentir, même en première).

DSC03820

 

On roule à gauche en Inde, enfin, on roule où il y a de la place surtout, et aucun problème pour dépasser, même si au premier abord, il semble qu'il n'y a même pas assez de place pour se croiser...

DSC03825

 

Quelques imprévus (du genre un rouleau compresseur en train de refaire la route tombant en panne justement sur la seule zone ressemblant un minimum à un chemin carrossable que l'on était sensé emprunter) ralongent le temps initialement prévu. Au final, le trajet aura duré un peu plus de 5h15.

Heureusement, Alix aura été particulièrement calme durant tout le trajet, on a vraiment pas à se plaindre...

 

A Gangtok, on a trouvé refuge dans un très chouette hotel, le Natuk House, tenu par une famille tibétaine qui nous a préparé un somptueux souper. 

Très belle chambre et avec un peu de chance, vue sur l'himalaya demain matin (après ça se couvre vite).

Posté par nick11 à 18:41 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

19 avril 2012

Darjeeling

Bonjour a tous,

 

Le clavier me revient aujourd'hui pour vous poster les petites nouvelles du jour. Je vous previens tout de suite, je serai moins complete que ma tendre moitié. Il est 20h45 et je suis CREVEE !

Au programme du jour, ballade dans la partie basse de Daarjeling, autour de la gare et de son fameux train ancestral. Ce train est aussi célèbre que le thé local. La vie de la ville est rythmée par la vapeur et les arrivées et départ de ce train d'operette!

DSC03653

 En contrebas de la gare, une réplique d'un temple hindous de Katmandu. C est kitsh et coloré. Alix aime bien les vaches. Pas facile de lui faire comprendre quón ne peut pas grimper dessus. Entre la maison de Bouddha et celle de Jésus, si on rajoute Shiva et Parvati, elle en perd son latin !

DSC03655

 

DSC03663

 On change de registre et on part á la découverte des monastères bouddhistes thibétains qui se trouve entre Daarjeling et Ghum. Quatre immenses ensembles sur une dizaine de km. On dirait que les temples risquent d'etre plus remplis aue nos églises ! 

Alix s'entraine au maniement du moulin á prières géant...

DSC03676

 Ces monastères accueillent des dizaines de petits bonzes qui y suivent des cours. Nous arrivons au moment de la récréation. Alix aimerait bien se meler á la joyeuse bande mais elle n'ose pas. Quand, en partant, on lui demande pourquoi elle n'a pas été jouer avec les petits garcons, elle lance : "j'ai peur, ils sont tous déguisés !"

DSC03681

 

DSC03695

 

DSC03698

 Le plus grand bouddhas du Bengale

DSC03704

 

 et un jeune moine qui nous accueille au café du monastère. Pas cher le café à 6 francs belges ! et en plus, il est bon !

DSC03708

Quand on vous dit que le train est partout. Pourtant, il ne passe que 2 fois par jour dans chaque sens. Ce qui est comique, c'est que le train reste l'attraction de la journée meme pour les locaux. Chacun sort ou arrete son activité pour le regarder passer. De toutes facons, il fait tellement de bruit et il dégage tellement de poussière/fumée qu'on ne peut pas le rater. Après son passage, nous étions couverts de poussières de charbon! 

 

DSC03714

 Nous quittons la route pour rejoindre yiga choling gompa, un monastère installé depuis 150 ans, c'est vieux mais splendide. Avec la brume, ca ajoute une atmosphère particulière.

DSC03720

 

 

DSC03725

 Plus de 300 petits garcons vivent à Druk Sangak. Le monastère est gigantesque, très coloré et domine la vallée juste avant de rentrer dans Daarjeling.

Scene cocasse : des petites vieilles complètement impotentes sont installées sur des coussins devant les moulins á prières. Pour leur faciliter la tache, on leur a installé un système de traction pour qu'elle puisse les faire tourner sans relache. Voilà peut etre une idée d'atelier occupationnel pour nos maisons de repos. Au moins on se ferait un petit stock de prières pour les temps difficile !

DSC03730

 

 

DSC03731

 Une fois de plus, Alix est l'attraction !

DSC03732

 

DSC03757

 

DSC03769

 

De retour á Daarjeling, nous reprenons nos jambes à notre cou pour grimper jusqu'à Observatory Hill, une colline sacrée en plein centre où les locaux vénèrent une forme violente de Shiva. Full pélerins et forets de drapeaux de prières. 

DSC03772

 

 DSC03775

 

rite sacré oblige : faire sonner les trois cloches avant de passer le portail. Attention aux singes chapardeurs. Un petit malin a essayé de me piquer mon GSM ! J'étais pas fier, ils sont énormes et ont des dents monstrueuses !

DSC03781

 

DSC03796

 

 Ben voilà...

Demain, nous reprenons la route et nous quitterons le Bengale pour entrer au Sikkim, direction Gangtok. Vu l'état des routes et la circulation puisquíl n'y a quúne seule route, ca va nous prendre quelques heures mais bon, c'est ca ussi l'aventure, non !

Je vous laisse, Alix a demandé d'elle-meme pour aller se coucher á 20h40, elle ronfle depuis 20h42 ! Je me serai bien couchée en meme temps mais je ne voulais pas vous laisser sans nouvelle. Nous attendons vos petits commentaires avec impatiences, vous etes bien taiseux !

J éspère que nous aurons de nouveau une connection demain. Celle-ci est un peu capriceuse (mais bon, ici, les coupures d' électricité sont tellement courante que plus personne ne réagit quand tout s'éteint).

Bonne fin de journée à tous,

Derniers bisous fleurant le "champagne des thés" (c'est le surnom du Daarjeling. Moi, j'ai gouté le 'Queen of the Hills" first flush à Kurseong. Parait que c'est le meilleur du moment. Oui, bon... comme je n'aime que la tisane, je ne suis pas un bon cobaye. Nico en a bu plusieurs fois ici, pas mal...).

 

Miss S.

 

 

Darjeeling

Bonjour a tous,

 

Le clavier me revient aujourd'hui pour vous poster les petites nouvelles du jour. Je vous previens tout de suite, je serai moins complete que ma tendre moitié. Il est 20h45 et je suis CREVEE !

Au programme du jour, ballade dans la partie basse de Daarjeling, autour de la gare et de son fameux train ancestral. Ce train est aussi célèbre que le thé local. La vie de la ville est rythmée par la vapeur et les arrivées et départ de ce train d'operette!

DSC03653

 En contrebas de la gare, une réplique d'un temple hindous de Katmandu. C est kitsh et coloré. Alix aime bien les vaches. Pas facile de lui faire comprendre quón ne peut pas grimper dessus. Entre la maison de Bouddha et celle de Jésus, si on rajoute Shiva et Parvati, elle en perd son latin !

DSC03655

 

DSC03663

 On change de registre et on part á la découverte des monastères bouddhistes thibétains qui se trouve entre Daarjeling et Ghum. Quatre immenses ensembles sur une dizaine de km. On dirait que les temples risquent d'etre plus remplis aue nos églises ! 

Alix s'entraine au maniement du moulin á prières géant...

DSC03676

 Ces monastères accueillent des dizaines de petits bonzes qui y suivent des cours. Nous arrivons au moment de la récréation. Alix aimerait bien se meler á la joyeuse bande mais elle n'ose pas. Quand, en partant, on lui demande pourquoi elle n'a pas été jouer avec les petits garcons, elle lance : "j'ai peur, ils sont tous déguisés !"

DSC03681

 

DSC03695

 

DSC03698

 Le plus grand bouddhas du Bengale

DSC03704

 

 

DSC03708

Quand on vous dit que le train est partout. Pourtant, il ne passe que 2 fois par jour dans chaque sens. Ce qui est comique, c'est que le train reste l'attraction de la journée meme pour les locaux. Chacun sort ou arrete son activité pour le regarder passer. De toutes facons, il fait tellement de bruit et il dégage tellement de poussière/fumée qón ne peut pas le rater. Après son passage, nous étions couverts de poussière de charbon! 

 

DSC03714

 Nous quittons la route pour rejoindre yiga choling gompa, un monastère installé depuis 150 ans, c'est vieux mais splendide.

DSC03720

 

 

DSC03725

 Plus de 300 petits garcons vivent à Druk Sangak. Le monqstère est gigantesque, très coloré et domine la vallée juste avant de rentrer dans Daarjeling

DSC03730

 

 

DSC03731

 

DSC03732

 

DSC03757

 

DSC03769

 

De retour á Daarjeling, nous reprenons nos jambes à notre cou pour grimper jusqu'à Observatory Hill, une colline sacrée en plein centre où les locaux vénèrent une forme violente de Shiva. Full pélerins et forets de drapeux de prières. 

DSC03772

 

 DSC03775

 

rite sacré oblige : faire sonner les trois cloches avant de passer le portail. Attention aux singes chapardeurs. Un petit malin a essayé de me piquer mon GSM !

DSC03781

 

DSC03796

 

 

 

17 avril 2012

Toy train pour Darjeeling

Comme prévu, nous nous sommes rendu cet après midi à la gare de Kurseong pour prendre le toy train jusque Darjeeling.

Pas de locomotive à vapeur pour nous, mais une bonne vieille diesel, les loco vapeur se limitant à la dernière partie du trajet, les 8 derniers km, elles ne peuvent probablement pas assurer bq plus vu leur état (faut dire que ça monte tout le long). 

DSC03500

 

Le train n'est pas très large. Une rangée de deux sièges et une de un siège, le tout séparé d'un passage de 35cm max.

DSC03485

 

Arrivé un peu trop tôt (presque une heure trop tôt, ne sachant pas si on allait trouver facilement un taxi pour nous monter), Alix a tout le temps de prendre possession du train déjà en gare et de commencer son show. 

DSC03486

 

Ca ne manque pas, dix minutes plus tard, elle est au centre des attentions de tous.
Et oui, c'est un sticker d'une pomme sur son front, elle aime bien se coller des autocollants, rien à y faire...

 

DSC03502

 

Le train se met en route.
32km de montée
7481 coup de corne de brume. C'est mieux comme cela, le train zigzaguant sur la route, la coupant sans arrêt alors qu'il n'y a pas de passage à niveau, mieux vaut prévenir de sa présence. Et de toutes façons, les coups de claxon à répétition, c'est culturel ici... 

DSC03520

 

Les paysages en bord de voie sont superbes.

DSC03528

Mais plus on monte, au plus la visibilite diminue, et rapidement, on ne voit plus à 20m. 

DSC03544

Heureusement, lors de la descente vers Darjeeling, cette brume se dissipera quelque peu.
 

DSC03553

Pas de quoi déranger Alix qui pique un somme pour être en forme une fois arrivée.

DSC03547

 

Un petit arrêt en gare pour voir le train à vapeur qui va tenter de nous suivre sur les 8 derniers km qui nous sépare de Darjeeling.

DSC03557

 

DSC03565

Posté par nick11 à 19:23 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,