09 novembre 2008

Le corps ici, l'esprit là-bas ...

Salut fidèles lecteurs,

Désolée de vous avoir privé de nouvelles si brusquement mais nous avons eu quelques problèmes avec notre PC et beaucoup d'imprévus depuis notre retour, samedi dernier. Une semaine déjà, que le temps passe vite, d'autant plus quand on est bien occupé!

Pour revenir à notre voyage; je vous ai laissé à Kuala Lumpur. Nous avons terminé notre périple par du shopping dans cette ville ultra moderne, quel changement par rapport aux conditions de vie assez rudimentaires auxquelles nous nous étions habitués. Nico s 'est acheté un nouveau téléphone mais pas de Bouddha ni d'objets bien encombrants dans nos valises cette fois. Nous devrons retourner !

Les deux vols qui nous ramenaient à Paris ont été assez mouvementés. Déjà bien secoués jusqu'Abu Dhabi mais carrément agités pour entre AD et Paris. Rester assise aussi longtemps me parrait toujours insurmontable; c'est long long long mais c'est le prix à payer pour découvrir d'autres cultures; je me rassure comme je peux.

Arrivés à Paris CDG, nous avons pris le TGV jusque Lilles où mes parents nous attendaient. Après une bonne douche, nous nous sommes retrouvés au resto avec les deux couples de parents; c'était vraiment très chouette mais un peu déphasant.

Depuis notre retour, la vie a repris mais j'ai l'impression qu'elle veut rattraper le temps perdu en nous faisant courrir dans tous les sens. Lundi, je suis rentrée à la maison à 20h45 (un imprévu de dernière minute au Musée), vendredi, je me suis levée à 5H30 pour être à temps pour la communication que je devais faire lors d'une journée d'étude au centre de BXL. On a passé notre temps à nous croiser toute la semaine Nico et moi, nous avons seulement pu souper ensemble jeudi. Novembre est toujours un mois bien chargé pour moi et Nico met le paquet pour sa future Maison Médicale et l'appart.

Gros stress mi-semaine, nous avions perdu la clé USB sur laquelle Nico avait stocké toutes les photos prises à Angkor. J'ai retourné toute la maison, Nico a envoyé un mail à la guesthouse à Siem Reap mais sans succès.
Finalement, je l'ai retrouvé dans un bermuda de Nico qui était déjà passé à la machine, au séchoir et sous le feu du fer à repasser et malgré tout, la clé est intacte et les photos sont saines et sauves ! Il faut absolument que je vous poste quelques photos de mon temple préféré, le Bantey Srei. Pourtant, il faudra encore attendre quelques jours avant que Nico vous poste des photos, tant que notre PC déconne, ça va être difficile (Là, je vous écris avec le portable du Musée, que j'ai emprunté pour pouvoir préparer un PWP pour ma prochaine formation. Il faut profiter du long WE). Vu les caprices du PC, nous n'avons même pas encore pu regarder les photos, c'est assez frustrant !

Et bien, vous voilà au courant des dernières nouvelles,
Je vous laisse mais repasserais vous en donner d'autres dans la semaine,

Miss S.

Posté par Sanpla à 18:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


29 octobre 2008

Quelques photos...

Cédant sous la pression, je profite de ma dernière soirée cambodgienne pour vous poster quelques photos supplémentaire de notre voyage.

Vu que certains ont trouvé les photos d'Angkor sinistres, je ne posterai que des gens...

Deux moines au Wat Phu à Champasak

PICT0054

Un jeune rencontré au détour d'un temple à Angkor, il faisait de superbres portraits modiglianesque, à même le sol. Pour l'encourager, il a eu droit à quelques riels.
Peut-être assez pour  acheter quelques feuilles et un crayon; il pourra ainsi vendre ses dessins  aux touristes, se faire connaitre et devenir riche et célèbre, tout ça grâce à moi! Mouais...
PICT0085

Un gamin rencontré quelque part au Laos, une machette à la main.
PICT0034


Quelques photos de la soirée passée à Luang Prabang, avec les bateaux, les bougies et tous ces gens et leur laolao...
Oui, je sais, elles sont sombres mais c'était déjà la nuit aussi.
PICT0011

PICT0014

PICT0019

La directrice de l'école où nous avons pu exercer nos talents d'anglophones.
PICT0017

Une bande de poseurs rencontrés en chemin...
PICT0009

Et voilà, c'est tout pour ce soir, je vais tenter de poster ce message entre deux coupures d'électricité.

Nicolas

Derniere soirée au Cambodge

bonsoir fideles leteurs,

Petit passage avant d'aller me coucher. Nous avons pris notre dernier souper au Cambodge (crabe sauté au poivre de Kampot pour moi et crevettes épicées pour Nico), empaqueté nos fringues et bouclé les sacs. Demain, nous nous levons tot pour reprendre le bus jusque Phnom Pehn (départ á 7h30, arrivée en fonction de l'état de la route). Nous irons directement á l'aéroport pour prendre l'avion qui nous conduira en Malaisie, derniere étape de notre fantastique aventure en Asie du Sud-Est (vol Air Asia aux alentours de 16h).

Nico vient de réserver l'hotel á Kuala Lumpur, je vous en dirai des nouvelles demain soir (si vous etes curieux, c'est l'hotel Imperial Sheraton).

Nous avons passé la journée sur Rabbit Island, comme prévu. Chouette moment de détente sous les cocotiers. Nous avons pratiquement lu toute la journée. Pour nous y rendre, nous avons pris un petit bateau de pecheurs. Sans probleme á l'aller, beaucoup plus agité au retour, j'étais trempée en touchant terre ! Encore un lot de souvenirs á ajouter á notre fabuleuse réserve !

8

Je vous laisse, l'appel de Morphé se fait de plus en plus pressant !

Derniéres pensées cambodgiennes de votre reporters de choc et charme (on n'a que le bien qu'on se fait, hein ;-)

Bisous

Miss S.

Posté par nick11 à 15:57 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

28 octobre 2008

On s'en allait sur les chemins ... á mobilette ...

La paresseuse vautrée dans le hamac vous salue bien bas !

Fin de journée relax sur notre terrasse, au milieu de la faune exotique qui grouille autour de nous (pour le décor, jetez un oeil sur le postage d'hier). Un incroyable rassemblement de foumis s'est produit sur la balustrade de notre balcon. un traffic de fou, digne du Carrefour Léonard, des Quatre Bras et du Ring d'Anvers réunis, un jour de pluie, á l'heure de pointe avec des accidents de voitures et des camions en panne ! Je ne vois plus le bois par endroit, c est noir de fourmis !

Changement de programme ce matin; comme je vous l avez annoncé hier soir, nous comptions passer la journee sur l'ilot qui se trouve face á notre lodge mais ce matin, le ciel nous semblait un peu trop voilé pour prendre la mer et flegmarder sur la plage. Nous avons donc reloué la mob pour nous rendre jusque Kampot a 27km de Kep (Kapot est le chef lieu de la province du meme nom).

PICT0009

C est une toute petite ville avec rien a faire, rien a voir mais nous avions besoin de billets verts et nous en avons profité pour faire un tour dans le marché local (comme d'habitude, ces marchés pseudos couverts ont un plafond trop bas pour l'occidental commun; du coup, il faut marcher les genoux pliés ou se faire bossu. C est bete á dire, mais les asiatiques sont vraiment plus petits que nous. Nico a testé dans l avion, il s est pris un méchant coup sur le front !).

Sur la route du retour, nous nous sommes pris une bonne drache de saison des pluies : ca mouille bien, il fait tres sombre mai ca seche vite.  Petit detour par le lodge pour enfiler le poncho et nous etions a nouveau sur la route pour aller visiter les plantations de poivre. Nous avons roule assez bien car il n y a aucune indication et la route (ou plutot la piste) était détrempée. Nous avons finalement trouvé une petite bicoque en toles et en bambous dressée au milieu de rangées  d'arbres á poivre (des poivriers ?) et plus intéressant, nous avons pu nous aprovisionner en or de Kampot qui viendra pimenter notre cuisine de retour en Belgique. Nous avons acheté du poivre noir brut, du "nettoyé" (sans la peau qui protege le grain) et du poivre vert frais (la dame ne voulait pas nous en vendre; elle a finalement cédé et est allée le cueillir sous la pluie devant nous). Pour l instant il seche sur une serviette sur le sol de notre lodge.

3_1

La pluie nous a suivi jusqu'au lodge. Heureusement que Nico est devenu un vrai pro en mob car la route était assez mauvaise.
Une bonne douche chaude (quelle luxe) nous a remis d'aplomb et pret a aller se regaler devant une spécialité locale (on se serait bien laissé tenter par un autre crabe mais on n'a plus trop le courage de redescendre au bord de l'eau. Demain, on fera un effort, pour notre derniére soirée au Cambodge.

Ben voila les nouvelles,
Je vais essayer de pousser Nico a vous laisser une bafouille ou une photo,
Bonne soirée et bonne nuit (pas bien dormi la nuit précédente, nous avons une famille de rongeurs qui ont élu domicile dans le toit de paille. Grrrrr, qu'est-ce que ca gueule ces petites betes!).

Bisous

Miss S

NDLR pour Mathieu : R.O.I. de la M.M. = réglement d'ordre intéreur de la (future) Maison Médicale. Bien essayé !

Posté par Sanpla à 14:14 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

27 octobre 2008

Nuit d'Indochine

Nous voila repu; nous nous sommes regalés avec les spécialités nationales : l'Amok et le Lok Lak.
Retour sur la terrasse et a son roman pour Nico. De mon coté, je poste ces quelques mots puis je vais préparer notre sac pour la journée de demain. Nous comptons prendre un petit bateau pour rejoindre Rabbit Island (un lopin de terre perdu dans le Golfe, bien visible depuis notre perchoir. Au programme, trempette (moi, je me ballade et je lis; pas question de mettre un orteille dans une mer infestée de poissons. Ok, peut-être jusqu'aux genoux si il fait trop chaud... Nico va pouvoir faire du snorkeling) et BBQ sur la plage.
Esperons que le temps soit de la partie. On n'entend déja plus l'orage au loin....

Ben voila les toutes dernieres nouvelles,

Bonne nuit,

Miss S.

Posté par nick11 à 16:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


From Paradise...

Bonjour a nos fidele lecteurs,

Le soleil s est couche doucement sur Kep; au loin gronde l orage. Nous sommes installes sur la terrasse de notre lodge.

Petite description pour planter le decor : un grand divan en rotin avec des coussins, une table basse assortie, une bougie et un tortillon anti-moustiques brulent sur le verre de la table, un hamac est suspendu aux montants qui supportent la toiture en paille d ou pendent des orchidees plantees dans des noix de coco vides et un mobile home-made compose de coquillages enfilles sur des fils de nylon.
Devant nous, un petit etang avec des nenuphares et au loin la mer ou je ne decerne que quelque lumieres sur la cote de l ile la plus proche. Nico est assis a cote de moi, il lit un roman. Une petite grenouille nous observe depuis tantot. Elle est toute mignone.

1_1

Le fond musicale : des tas de petits cris emis par une faune indeterminee mais qui semble juste la pour rendre ces instants encore plus magiques.
Voila, vous y etes ....

Comme prevu ce matin, nous avons loue une mob (je vous raconte pas le tete de Nico quand on lui a amene un casque rose. Moi, j ai recu un rouge mais j ai ete sympa, je lui ai laisse. Il avait l air tellement malheureux !).

PICT0016

Nous avons recu une carte assez sommaire du coin (un A4 dessine a la main, sans echelle et avec juste les routes principales et quelques petits dessins. Assez comique !). Nico deveint un vrai pro sur deux roues, je pense que je vais lui en acheter une pour faire ses visites quand nous serons de retour en Belgique. Quelle classe, le doc en mob (apres, on lui ofrira un training et une casquette ;-)

Nous avons roule dans un decor idyllique : rizieres, cocotiers et buffles d eau a pertes de vue. Il faisait a nouveau tres chaud et bien ensoleille. Esperons que ca continue jusque notre depart jeudi matin (nous reprendrons le bus jusque Phnom Pehn ou nous attend l avion pour Kuala Lumpur).

PICT0023

Nous avons aussi traverse des marais salants mais rate la route qui conduit aux plantations de poivre (le fameux poivre de kampot; de l or en cuisine). Tres drole, d un cote de la route, on recolte le sel et de l autre, le poivre ! Notre periple nous a aussi conduit a la frontiere vietnamienne. Incroyable, le poste se resume a une petite barriere gardee par un seul gars au au bout d une route de terre...
Aventuriers mais pas kamikazes, nous nous sommes bien gardes de passer la limite entre les deux pays. Il faut demander un visa a l avance pour rentrer au Vietnam. Une prochaine fois surement ...

PICT0004

Le clou de la journee est sans nulle doute le repas de midi (pris a 15h mais pas grave). Nous nous sommes laisses tenter par la specialite locale : le crabe.
Nous l avons commande saute avec du poivre de Kampot : SUCCULENT !
On a adore, on attend impatiemment de retourner dans cette petite gargotte a moitie plantee dans la mer ou on va sortir le malheureux de l eau juste apres votre commande. J en vois deja se dire : mais quelle folle, elle mange du crabe alors qu elle est allergique aux crustaces ! Et ben non, pas de probleme, je me sens super bien ! Je n avais pas de crainte, c est aux conservateurs et aux colorants que je suis intolerante et de toute facons, j avais deja essaye du crabe, sans probleme. Au ca ou, mon medecin est la ...

PICT0027

Reballade en mob pour la digestion; grimpette au sommet d une colline pour visiter un centre de meditation (Tu peux plus reflechir quand t arrives en haut tellement c est haut et raide); retour au lodge pour un petit gouter suivi d un plongeon dans la piscine pour moi et d un peu de travail pour mon cheri (il s est plonge dans le R.O.I de la MM. Pas la peine que je vous explique, c est seulement pour le cercle tres restreint des inities). Maintenant, on va aller souper,

Sur ce, je vous laisse,
Gros bisous

Miss S.

Posté par nick11 à 14:32 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

petit coucou matinal ....

Nous venons de nous lever, je profite que Nico prenne sa douche pour vous laisser un petit mot (que vous lirez bien plus tard car, vu le décalage, vous êtes encore dans les bras de Morphé).

Nous avons bien dormi (j'insiste sur le NOUS car on n 'ëtait pas qu'a deux cette nuit, il y avait une importante mais aussi tres bruyante faune nocturne). Je pense que notre toit de paille doit être le refuge de plusieurs chauve-souris (au cris je pense que ca doit être ca), mais nous avons aussi une big araignee (Nico l avait repere hier, moi, je l ai deccouverte ce matin) et d'autres bébetes indterminees (pas facile a voir a la lampe de poche a 4h du mat). Je vous imagine degoute mais pas du tout, je prefere le cris du geiko aux klaxons de voiture ! c est la nature !

Nous pensons louer une mob pour decouvrir le coin. le récit de notre aventure du jour sera pour ce soir,

Gros bisous du paradis ...

Miss S.

PICT0025


Et vous avez vu le hamac? :-)

PICT0001

Nico


De retour du petit déj, j'essaie ce fameux hamac ....
Verdict : tres confortable, croyez moi sur parole !
Bonne journée,

Miss S.

Posté par nick11 à 03:08 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

Quelques photos de Phnom Penh...

   

Le palais royal et la pagode d'argent

PICT0017

PICT0016

PICT0010

PICT0020

Et enfin le Tuol Sleng

PICT0045

PICT0031

PICT0037

26 octobre 2008

badaboum badaboum, c est la route de Kep !

Salut les p'tits loups,

Comment allez-vous en cette fin de WE?

Comme Nico vous l'a ecrit, nous avons rejoint Kep, une charmante station balneaire fantôme qui ne demande quä revivre ses beaux jours (et ca devait être quelque chose, quand on voit l architecture de la plupart des villas abandonnees). Nous ne sommes pas tres loin de la frontiere vietnamienne.

La route pour arriver de Phnom Pehn, c est autre chose ( d'ou mon titre tres evocateur). La cata, a plusieures reprises, j ai bien cru que le bus allait se renverser dans le fosse qui separe la piste de la riziere (plus tout jeune le bus mais avec de fameuses suspensions vu les situations parfois tres perilleuses qu il a surmonte). On avait deja vu un accident semblable en descendant de Siem Reap a Phmom Pehn...mais pas de panique, on est entier ! Alors, je ne vous dit pas l etat de mon dos et surtout de ma nuque apres une telle aventure. J ai bien mon cousin de soutien gonflable mais bon, c est de la gnognote dans ces situations extremes... je vais avoir besoin de massages moi (help Ludo... Vivement les soins gratuits de la Maison Medicale, hein... avec moi, ca risque  d' etre le goufre en kine)...

Nous voila finalement arrivés, mais la drache ausssi... Quelle pluie, je ne sais pas omment vous la décrire, tant c est impressionnant. et ca tombe et ca tombe.... les routes deviennent des torrents et meme s il ne pleut plus depuis pratiquement 4 heures, ca n arrete pas de devaler de la colline qui se trouve derriere notre hutte (ouf, sur pilotis). Ici, c est a nouveau tres sauvage. Derriere nous, c est la jungle profonde et le jardin luxuriant est envahi d une foule de petites bebetes ; grenouilles, geikos, fourmis geantes ... mais ausi des moustiques (encore un endroit a fuir, Mathieu).

Ben voila les nouvelles,
Nico s impatiente, il veut essayer de vous poster quelques photos,
Gros bisous de votre ...

Miss S. au beau milieu de la vie sauvage

Posté par nick11 à 14:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Kep, saison des pluies


Depuis ce midi, nous sommes  Kep, probablement notre dernière destination cambodgienne.

Le trajet en bus restera probablement gravé dans nos articulations.
Moins de 200km, plus de 2000 nids d éléphant (version king size du nid de poule) et surtout la dernière partie du voyage sur une piste vraiment defoncée.

Le tout sera agrémenté d'une agréable douche, dire de rendre la route (enfin, le truc sur lequel le bus se deplace) pus molle.

Pour vous donner une idée, aller voir la photo faite à Nong Khai il y a 13 mois avec les moines sous la drache.


Ben ici, c'était pareil, mais de 9h30 a 15h30. Sans discontinuer.

Autant dire qu'avec un tel volume d'eau tout est plus ou moins inondé, des rapides se forment dans les champs, de nouveaux fleuves surgissent ex nihilo pour nous barrer notre route etc etc...

Toujours est il que l'on a reussi à gagner notre logement, pour ce soir et probablement pour les jours qu'il  nous reste au Cambodge. Il s'agit du kep Lodge. A priori, c'est pas mal, un lodge avec wifi, table de billard, musique lounge, hamacs et une équipe souriante, nos bungalow avec vue sur la mer, etc... Et il y a même une piscine pour madame. Et tout une faune qui croae, gratte, rampe, saute et rumine.

PICT0046

Kep degage une athmosphere particulière, nous nous sommes promené après le déluge dans cette ancienne cité balnéaire (dans les annees 60). On croise lors de notre ballade beaucoup d'ancienne villas de cette epoque, certaines au design avant gardiste, abandonnées depuis. Seuls les locaux se servent de ces ruines pour en faire un logement provisoire.

Ambiance particulière je disais, le temps semble etre arreté ici, on ne sait pas si on  arrive trop tard ou trop tot. La ville (le village?) et comme endormi, et on sent pourtant qu'il ne faudrait pas grand chose pour que tout se transforme et qu'il devienne à nouveau une detination phare de la cote...

Aussi, pour rajouter à cette athmosphère étrange, il semble que la region ait pris feu il y a quelques années.
Ce n'est pas une image, les troncs de la plupart des arbres sont noirs, les murs des maisons sont noirs de suie, comme si un incendie avait tout ravagé, (ou plutot tout noirci car les arbres ont toujours leurs feuilles et certaines maisons restent en bon etat relatif pour des ruines inoccupées depuis 40 ans).


Enfin soit, tout ça pour dire que l'on va probablement passer les jours à venir à explorer les environs, se prelasser sur une des petites iles proches de la cote, snorkeller, manger des crabes (il semble que ce soit la specialite locale des quelques restos en bord de mer, j ai hate a casser du crabe demain midi) et se relaxer, dire de recharger nos batteries avant le retour (enfin je dis ça, mais je suis pas fatigué, je dors tout de même probablement 50% de plus ici qu'en Belgique, donc...)

Sur ce, je vais voir s'il peut etre envisage de faire quelques posts "spécial photo".

Posté par nick11 à 13:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,