Comme promis, quelques photos de notre premier arrêt.

La vue de notre chambre (le mot ne rend pas justice, en plus de la chambre en elle-même avec le plus grand lit que je n'ai jamais vu, au moins 220cm, on dispose aussi d'un salon avec un énorme sofa et même un frigo à vin, oui monsieur!) est des plus sympathique. Et non, ce n'est pas la piscine que l'on voit, mais le bassin à poisson (plusieurs m de profondeur et des bestioles de plus d'un mètre aussi).

 

DSCF0321

 

L'hotel est neuf, tout y est en bois (ça me fait penser que je n'ai pas vu d'extincteur) et pour 19 chambres, plutôt immense.

DSCF0324

 

Sans surprise, on a strictement rien fait aujourd'hui, après le petit déjeuener qui s'est glorieusement terminé après 11h, on a exploré les environs à pied. On est rapidement rentré, on louera une petite moto chinoise demain, ça sera moins fatigant.

DSCF0329

 

Niveau météo, on ne se plaint pas, Sandrine a eu peur ce matin, vers 6h30, on a eu droit a une belle averse, au moins une heure, mais une fois sorti du lit, tout était sec, et plein soleil.

On est d'ailleurs content d'être en bord de mer, la petite brise est bienvenue.

DSCF0334

 

Après avoir nourri les poissons, presque perdu un doigt dans la bouche de l'un d'eux et essayé de carresser une raie au passage (si elle piquait, ils ne l'auraient pas mise dans le bassin, si?), on s'est motivé pour aller sur la plage. 

DSCF0337

 

C'est toute une expédition, faut apprêter un bateaupour parcourir les quelques centaines de mètres qui nous séparent de l'ile abritant la plage de l'hotel (non satisfait par leur petite plage, ils ont choisi d'utiliser celle d'en face. C'est assez sympa, on appelle le bateau avec un talkie une fois que l'on a envie de rentrer).

DSCF0342

 

J'aime assez bien en tout cas, Alix aussi, et pour une fois, je n'ai pas entendu Sandrine se plaindre, pourtant, elle et le bateau...

DSCF0343

 

La plage est bien sympathique, ou en tout cas semblait bein sympathique. Quasi personne (logique, c'est seulement pour les clients de l'hotel qui est ni grand ni plein), des kayaks gratuits et du sable.

Et des oursins. Les fourbes ne restent pas près du bord, mais se cachent plus loin (vers 1m 1m20 de profondeur), ce qui fait que l'on ne les voit pas. Je savais pas, je vous le donne en mille, 4 minutes après avoir débarqué, sur quoi j'ai mis le pied?

Une petite dizaine de pique planté dans mon pied et dans ma main (sale reflexe de chasser avec la main ce qui était accroché à mon pied). J'étais pas le premier à priori, et le thai qui s'occupe de la plage m'a soigné avec son marteau (vraiment, les pics semblent etre dans un genre matière friable et avec le marteau, on les casse, de toutes façons, même à la pince à épiler, ça ne part pas, et vu que la plupart étaient assez profondes...

Bon, 5h plus tard, j 'ai toujours mon pied, et ça ne semble pas s'être empiré, j'ai presque pas mal du tout en fait, je devrais survivre ;-)

DSCF0345

 

Elle pose là, mais n'a pas été énormément dans l'eau, préférant le sable.

DSCF0347

 

Ou faire le tour de l'ile à pied en suivant un vieux sentier.

 

DSCF0350

 

Ou séxercer à l'art de la photographie. Il y a de l'idée dans le cadrage, mais ça penche encore un peu.

DSCF0355